Entre le mois de septembre et le mois de novembre, il n'est pas rare de se réveiller et de trouver plus de cheveux que d'habitude sur l'oreiller.


caida de cabello en otoño

En automne, la chute de cheveux est un phénomène normal qui ne doit pas vous inquiéter. Il est toutefois toujours intéressant d'en connaître les symptômes habituels ainsi que les causes, afin de savoir si on fait face à une chute excessive, s'il y a lieu de mettre l'accent sur la prévention, voire s'il faut traiter le problème.

Symptômes et causes possibles

Les symptômes sont plus qu'évidents, avec l'apparition de cheveux tombés sur l'oreiller, dans la douche, ou sur le peigne ou la brosse à cheveux. On peut également constater que les cheveux sont plus fins ou plus mous ; en un mot, qu'ils ont l'air moins sain.

Bien que ces symptômes soient bien connus et facilement identifiables, les causes, elles, ne sont pas tout à fait claires. Les cheveux meurent et se renouvellent tout au long de l'année, en fonction de leur cycle de vie naturel qui se déroule en trois phases (phase anagène ou de croissance, phase catagène ou de repos et phase télogène ou de chute). Mais pourquoi les cheveux tombent-ils davantage en automne ?

Aux yeux de certains experts, la chute des cheveux en automne est liée aux réminiscences de la mue des poils que l'on retrouve chez de nombreux mammifères. Pour d'autres, cela a davantage à voir avec le changement d'époque, à deux égards : d'une part, nous abîmerions plus nos cheveux en été (soleil, produits chimiques) ; d'autre part, le retour à la routine pourrait avoir un effet stressant qui se manifesterait au niveau des cheveux.

Est-il normal que les cheveux tombent en automne ?

La réponse est clairement oui : il est normal que les cheveux tombent en automne, et ce de manière plus prononcée que le reste du temps. Cependant, fait étrange, les cheveux qui tombent à l'automne sont en fait des cheveux qui sont "morts" (entrés en phase catagène) au printemps ; tout comme les cheveux mettent environ trois ou quatre mois à sortir, ils prennent aussi leur temps pour tomber…

Ce qui nous amène à la deuxième question que l'on se pose le plus à cette époque de l'année : combien de temps dure la chute des cheveux en automne ? En général, la chute doit ralentir avec le changement de phase du cycle de vie des cheveux ; par conséquent, l'intensification de la chute propre à l'automne dure environ trois mois.

Le seuil de normalité, qui est finalement celui qui nous préoccupe, veut que cette chute (qui peut facilement représenter le double de la perte habituelle, soit environ 100 à 200 cheveux par jour) ne soit pas localisée, n'entraîne pas de perte de densité et, bien sûr, se réduise de manière notable une fois la saison passée.

Peut-on empêcher cette chute ?

Il existe de nombreuses "légendes urbaines", sans fondement, autour des pratiques qui provoqueraient la chute des cheveux ; ne pas se laver ni se coiffer les cheveux entraîne au contraire une chute plus importante, et une bonne hygiène est préférable à cet égard. L'alimentation, quant à elle, joue un rôle important, et comme toujours, un régime équilibré est le meilleur allié d'une bonne santé capillaire.

La ligne tricology de mesoestetic® mise sur un traitement à domicile à travers ses deux lignes :

  • tricology intensive hair loss shampoo est un shampooing anti-chute qui combat la chute des cheveux et favorise l'irrigation sanguine, avec le zinc et la nicotinamide en actifs principaux.
  • tricology hair growth intensive lotion est une lotion formulée pour lutter contre la faiblesse capillaire en stimulant et en fortifiant les follicules pileux, afin de mieux les hydrater et de leur permettre de mieux absorber les nutriments.

Si vous souhaitez découvrir le traitement capillaire anti-chute professionnel le mieux adapté à vos besoins, trouvez où se trouve le centre le plus proche de vous, où vous pourrez rencontrer des professionnels et obtenir le traitement tricology.

Vous souhaitez en savoir davantage ?

Prenez rendez-vous dans le centre médico-esthétique le plus proche.

AFFICHER LES CENTRES

centres

Nous vous conseillons de toujours consulter un professionnel de santé afin qu'il examine votre cas particulier.